C’est quoi un pieu vissé?

Le pieu vissé est un type de fondation profonde, qui sert supporter les bâtiments ou d’autres ouvrages sur les sols instables ou de faible portance. Le pieux est constitué d’un fut métallique avec une ou plusieurs hélices.

Schéma de principe de pieu vissé

Pourquoi on utilise les pieux vissés?

Les pieux vissés sont une technique des pieux à refoulement latéral de la terre, ceci veut dire que lors de l’installation le pieu repousse la terre sur les cotés. En général les pieux vissés sont plus rapides et économiques que les micro-pieux, nécessitant un forage profond pour gagner de la capacité portante.

On utilise les pieux vissés pour les projets où:

  • Les sols sont assez faibles pour faire des fondations superficielles
  • Il y a une dimension écologique, car les pieux vissés ne sont pas nocifs pour l’environnement,
  • Où la fondation doit être faite rapidement,
  • Où il faut maîtriser le coût de chantier,
  • Dans les espaces confinés où l’accès des engins importants est restreint.

De quoi nous avons besoin pour faire un devis?

Pour estimer le coût du projet, nous avons besoin des informations suivantes:

  1. Adresse du projet: nous devons trouver lequel de nos poseurs est le plus proche, voir les accès du chantier et vérifier qu’il n’y a pas de problèmes particuliers,
  2. Étude de sol G2, faite par un géotechnicien: cette étude nous dit quel type de sol se trouve à quelle profondeur, donc nous pouvons estimer la capacité portante et la profondeur requise des pieux. Cette étude est indispensable, sauf pour des petits projets légers.
  3. Plan de l’ouvrage est les descentes de charges: ces informations nous donnent la quantité des pieux, leur disposition, et leur dimension. Également nous dimensionnons les platines pour supporter votre future structure.
Pieux galvanisés prêts à l'installation

Durée de vie et protection contre la corrosion

La durée de vie des pieux vissés peut atteindre 120 ans. Toutefois, la durée de vie dépend de nombreux facteurs: le revêtement et la protection anticorrosion, le type de sol, etc.

Nous proposons plusieurs types de protection anticorrosion:

  1. Galvanisation à chaud: cette galvanisation intérieur/extérieur, faite selon la norme EN ISO 1461 est, selon nous, le meilleur moyen de protection des pieux. Tant qu’il y a du revêtement galvanique, la corrosion ne pourra détruire l’acier dont les pieux sont faits.
  2. Protection cathodique à courant imposé ou par anode sacrificielle: l’objectif de cette protection est de diriger le courant électrique, moteur de la réaction d’oxydation, vers une pièce qui sera soumise à la corrosion à la place des pieux. La cathode ou l’anode choisis durent suffisamment longtemps pour assurer une durée de vie des pieux considérable.
  3. Peinture: en général on protège par la peinture les parties hors sol, qui ne sont pas en contact direct avec l’humidité.
  4. Surépaisseur: lors du dimensionnement des pieux, la perte d’épaisseur de paroi est prise en compte selon les préconisations des Eurocodes 3.

Les étapes de chantier

  • Conception de la fondation: lorsque nous recevons vos documents du projet, notre bureau d’études intégré fait un pré-dimensionnement, permettant de définir les dimensions et les quantités de pieux.
  • Commande: dès la réception de la commande, nous convenons avec vous de la date d’intervention, et nous préparons les pieux et les platines d’en-tête. La longueur des pieux est choisie suivant l’étude géotechnique, mais, toutefois, le sol pouvant être hétérogène, nous prévoyons des rallonges.
  • Implantation: les endroits où seront posés les pieux doivent être matérialisés par des marques. Ceci peut être fait par nos soins, par le client, ou bien par le géomètre spécialisé. Bien sûr, nous conseillons de vous adresser au géomètre spécialisé.
  • Essai préalable: avant de visser les pieux définitifs, nous réalisons un test préalable, appelé “l’essai de conformité“, qui nous permet de dire si le dimensionnement est bon.
  • Vissage des pieux: c’est, en général, l’étape la plus rapide. Nous vissons les pieux à l’aide d’une machine hydraulique. Lors du vissage nous enregistrons le couple, pour le comparer à l’étude géotechnique.
Pieu prêt pour le vissage
  • Test de charge des pieux: à la fin de la pose, un certain nombre de pieux est testé à la charge, quasiment égale à la charge maximale reprise. Les tassements sont mesurés pour vérifier que la capacité portante des pieux est atteinte.
  • Recépage: puisque le sol est en général hétérogène, les pieux sont rentrés aux profondeurs différentes. Le recépage c’est la recoupe des pieux au niveau laser.
  • Mise en place des têtes de pieux: selon la configuration choisie, les têtes sont mises en place sur les pieux par soudure ou par boulonnage.
Plancher bois mis sur les pieux par le charpentier