Le principe

L’étude géotechnique, réalisée en amont du projet, nous donne la profondeur nécessaire à la pose. Il se peut que les sols soient hétérogènes, dans ce cas nous utilisons des méthodes statistiques pour déterminer la profondeur des pieux requise.

Les hélices des pieux sont ancrés dans les couches résistantes, qu’on appelle des horizons porteurs. Si ces horizons se trouvent trop profond par rapport à la longueur des pieux estimée, nous rallongeons les pieux. Quoiqu’il en soit, la couche d’ancrage est définie par les sondages.

La capacité portante des pieux se calcule en fonction des charges de structure qui est prévue pour être mise sur les pieux, et nous en déduisons les diamètres des pieux à utiliser.

Pose des pieux

La phase de la pose (ou le vissage) est réalisé sur le terrain après les terrassements nécessaires et l’implantation, réalisés par des entreprises spécialisées dans le domaine.

Afin de chiffrer un projet, nous avons besoin de connaître les accès au terrain, les limitations éventuelles en poids et dimensions de la machine de pose, et d’autres contraintes. La déclaration d’intention de commencer les travaux (DICT) doit être déposé pour être sur qu’aucun réseau enterré ne puisse gêner la réalisation de la fondation.

La pose peut être faite également avec des outils manuportables électriques ou hydrauliques. Nous avons développé une gamme de divers outils pour des configurations d’installation différentes.

Lors de l’installation nous utilisons des outils de monitoring qui permettes de contrôler en temps réel et d’enregistrer le couple de vissage.

Le couple de vissage en soi ne permet pas de déterminer la capacité portante réelle des pieux, qui est déterminée différemment.

Recépage et têtes

Comme en général les horizons des terrains ne sont pas homogènes, la partie hors sol des pieux est coupée de niveau.

Le recépage des pieux, ainsi que les dimensions et les formes des têtes dépendent de la nature du projet et de l’ouvrage. En général, nous recépons les pieux aussi près du sol que possible. Cependant, certains projets nécessitent une partie hors sol assez importante. Dans ces cas un contreventement ou un enchevêtrement spécifique peut se révéler nécessaire.

Ci-dessous sont présentées de différentes solutions de têtes de pieux.

Les têtes de pieux sont soudées ou boulonnées aux pieux.