HabitationsTechniques de construction

Particularités d’usage des pieux vissés en construction de maisons

Les fondations sur pieux vissés – c’est un exemple d’une technologie connue depuis longtemps, dont l’expansion des usages a donné des résultats extraordinaires.

Ce type de fondation est utilisé déjà depuis plus de 150 ans, il a été beaucoup apprécié par des militaires pour la construction des ponts et de passages dans des terrains marécageux et gelés, l’installation des lignes électriques à haute tension.

L’utilisation des pieux vissés dans la construction des habitations a commencé il n’y a pas très longtemps, mais les avantages de ce type de fondation a été vite compris par des promoteurs. De nos jours, la technologie connaît un fort développement, avec l’amélioration de leurs caractéristiques d’exploitation et des paramètres fonctionnels.

Un des avantages principaux des pieux vissés est la possibilité de construire sur tout type des sols difficiles – imbibés d’eau, marécageux, contenant de la tourbe, soumis à l’érosion. Ce type de fondation est rentable économiquement, puisque pour son installation il n’y a pas besoin de terrassement préparatoire, tels que préparation de sol pour une dalle ou des tranchées, et les pieux peuvent même être vissés à la main, sans utiliser des engins.

Fondation d'une maison sur une pente
Fondation d’une maison sur une pente

A cause d’absence des travaux de terrassement, une fondation sur pieux vissés se construit dans des délais très courts, et sa construction ne nuit pas à l’équilibre écologique du terrain sur lequel se passe la construction. Ce type de fondation va très bien pour des extensions, terrasses, vérandas et verrières, patios, quais, et d’autres objets.

La sûreté et la durabilité de telle fondation est aussi une des caractéristiques importantes. La réserve de capacité de charge des pieux va de 4 à 18 tonnes par pieu, sachant que pour une maison en bois 2 – 3 tonnes suffisent, et pour une maison en parpaing ou en béton – 7 à 9 tonnes. Une fondation sur pieux vissés est résistance au séisme, n’est pas soumise aux mouvements du terrain sous effets saisonniers, et évolutive.

Le calcul et la conception d’une fondation sur pieux vissés se fait en plusieurs étapes. D’abord on calcule la résistance nécessaire des pieux, des têtes de pieux et des chevêtres. Ensuite il faut calculer la capacité portante du sol, sur lequel l’ouvrage est prévu. Lors des calculs sont pris en compte notamment des conditions climatiques de l’endroit où l’ouvrage sera construit. La dernière étape est la définition de la capacité portante de la fondation, pour cela le plan de la maison est examiné – la position des murs porteurs, des équipement divers. Afin d’affiner les calculs, il est possible de faire un essai avec un pieu-test doté des capteurs de charge.