Fondations spécialesTechnique des pieux

A quelle profondeur mettre des pieux vissés

Schéma du pieu vissé dans le sol. Nous voyons les couches successives traversées par le pieu.
Schéma du pieu vissé dans le sol. Nous voyons les couches successives traversées par le pieu.

L’utilisation des pieux vissés en fondation est devenu très populaire. Du point de vue pratique, cette technique permet d’avoir des économies considérables en gardant la solidité et la longévité de l’ouvrage. Le procédé de pose des pieux vissés prend un temps limité, mais il faut tenir compte d’un grand nombre de détails de tout genre. Une des questions qui se pose – à quelle profondeur mettre des pieux vissés?

Il est quasiment impossible de répondre de façon uniforme à cette question. Pour chaque projet cette profondeur est définie à part. De nombreux paramètres rentrent en jeu, et le paramètre le plus important – c’est le sol et ses propriétés.

Bien sûr, il est conseillé d’effectuer une étude géotechnique, qui se fait souvent par extraction d’un échantillon et son test dans un laboratoire, ce qui permet de déterminer la disposition des couches de sol différentes.

La profondeur minimale de position des pieux doit être supérieure à la profondeur maximale de gel. En France cette profondeur est entre 0.5 et 1 mètre, suivant endroit. La profondeur moyenne de positionnement des pieux est de 2.2 mètres dans l’Ouest de la France. Les profondeurs maximales atteignent souvent jusqu’à 12 mètres.

Plusieurs indicateurs nous montrent que le vissage est terminé et que le pieux a atteint sa capacité de charge maximale. Le premier: la machine de vissage, prévue pour un couple de 5500 Nm, n’arrive plus à tourner le pieu. Ceci indique que le frottement entre le sol et le paroi du pieu a atteint sa limite de calcul. Le deuxième indicateur: le pieu commence à émettre un son spécifique. On appelle ça « le pieu chante ». Le frottement à la paroi devient uniforme, ce qui montre que le pieu a atteint sa capacité de charge. Enfin, si le pieu est rentré suffisamment profond et il tourne sur place, ceci veut dire qu’il a rencontré le dur avec sa pointe. Et c’est au technicien en charge de l’opération de vissage de dire – si on laisse le pieu sur place ou si on le met ailleurs.